CHOEURS de FONDEURS

NAISSANCE de CHOEURS de FONDEURS

 

Comment est née l’association des ex-salariés ?

 

Nous étions au beau milieu du mois de Mars 2003 et nous venions d’entendre le témoignage de l’ex-délégué syndical des MOSLEY (usine textile roubaisienne arrêtée depuis plus d’un an) qui avait consacré beaucoup de temps pour aller à la rencontre de ses ex-collègues, en particulier les plus isolés et les plus démunis. Chacun  pressentait que la liquidation judiciaire allait probablement être prononcée le 24 Mars tout proche et que  si malheureusement tel était le cas, " il fallait faire quelque chose " pour éviter de se retrouver brutalement isolés après  2 mois de lutte ponctués par une assemblée générale chaque matin et de nombreuses manifestations extérieures: autant d’occasions de renforcer des liens d’amitié ou d’en créer de nouveaux,  malgré une situation plus que sombre !

 

Comment faire pour avoir des points de rencontre entre nous, alors que les  portes de l’usine allaient bientôt nous être fermées? Comment jeter les bases de liens sociaux nombreux et diversifiés entre tous les ex-salariés ? Comment être reconnus encore dans tous les domaines qui ne relèvent pas de la compétence du Comité d’Entreprise et du C.H.S.C.T., tant que ces instances pourront exercer leurs prérogatives? Comment solliciter des dons ou subventions auprès de particuliers ou de collectivités pour :

  . Entretenir des liens sociaux avec l’aide des communes voisines

  . Participer activement à la réactivation de notre bassin d’emploi

  . Obtenir la reconnaissance du préjudice moral, financier et sanitaire  par action en justice

  . Coordonner l’ensemble des actions en respectant les lois et  règlements en vigueur

  Il n’y avait qu’une seule solution permettant de satisfaire ces    attentes : créer une association « LOI de 1901 » . 

 

Le vendredi 21 mars, lors de l’A.G. du matin, Farid RAMOU, Porte-parole de l’intersyndicale évoque pour la première fois publiquement l’idée de cette création et Albert LEBLEU invite tous les volontaires à une 1ère réunion en "Salle 32" dès la fin de la matinée, afin de commencer à élaborer les statuts, le règlement intérieur, …  Grâce à l’enchaînement  de celle-ci et des 4 suivantes, en moins de 15 jours, avec à chaque fois la participation active de 20 à 40 personnes environ, les projets successifs  sont affichés au réfectoire et une volonté unanime se dégage pour organiser rapidement une représentation des ex-salariés et sur le choix du nom de l’association sur des bases démocratiques.

 

Très rapidement, les réflexions montrent qu’il est préférable de créer une nouvelle association avec un objet précis et de travailler  en synergie avec des associations déjà existantes regroupant les anciens  de l’usine plutôt que de rejoindre celles-ci en leur demandant de  bien vouloir modifier leurs statuts, ce qui nécessite toujours des opérations à la fois longues et complexes.

 

Par ailleurs, des contacts sont pris avec les municipalités de Courcelles lez Lens et de Noyelles-Godault afin d’envisager l’utilisation de salles disponibles pour assurer le Siège de l’association ainsi  que des lieux de rencontre des ex-salariés : celles-ci nous proposent immédiatement des espaces très intéressants, malgré les difficultés qu’elles ont déjà pour accueillir  les Cellules de reclassement et nous donnons notre accord immédiatement. Un peu plus tard, les communes d’Hénin-Beaumont et de Leforest nous proposeront spontanément d’autres lieux complémentaires.

 

Parallèlement, Pierre GUILLEBERT est co-opté  pour animer le  choix du logo de l’association et pour faire remonter toutes les idées possibles de son nom. Sur la base d’une quarantaine de propositions, 10 d’entre elles sont pré - sélectionnées lors d’une réunion pour être soumises au vote qui est prévu pour le 10 avril. Les  représentants des 5 organisations syndicales organisent l’appel initial à candidatures et le vote conformément au projet de statuts ;  l’appel à l’adhésion est lancé dès  le 31 mars et « ça démarre en flèche, avec une queue Interminable  pendant toute cette matinée,ce qui illustre la confiance, sans  à priori, à cette association » . Le 10 avril, à  l’ouverture du scrutin, l’association compte 660 ex-salariés et près de 85% d’entre eux s’exprimeront par le vote, après  2 nouvelles « queues interminables »  durant toute la matinée.

 

Ainsi est née « CHOEURS DE FONDEURS » dont Pierre Guillebert a tenté avec beaucoup de succès, de donner une signification en cohérence avec le logo, mais aussi avec le vécu intense des  2 derniers mois (Voir pour davantage de détails : Logo Choeurs de fondeurs, qui es-tu ?)

 

Ainsi a pu avoir lieu la 1ère réunion du Conseil d’Administration avec élection des membres du Bureau en début d’après-midi,  juste avant l’Assemblée Générale de création  officielle, au cours de laquelle les statuts ont été approuvés en présence de nombreux adhérents, de Mr le Préfet du Pas  de calais et de nombreux élus du secteur.

 

 Le Bureau de l’association

 

 

Commentaires

10.10 | 15:36

Sincères condoléances à notre ami Jean-pierre et à sa famille.

...
08.10 | 12:47

Jean-Pierre ELUECQUE,décédé à Evin-Malmaison le 05 octobre à l'age de 71 ans. Les Funérailles le mercredi 10 octobre à 15h à Courcelles-lès-lens.

...
27.09 | 11:33

les funérailles de Virginie PENNEQUIN auront lieu vendredi 28 septembre à 10 H en l église de Noyelles-Godault

...
25.09 | 11:43

Sincères condoléances a note amie et collègue Thérèse et a sa famille

...
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE