INFORMATIONS EN IMAGES

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

ASSEMBLEE GENERALE DU 24 MARS 2018


           Albert LEBLEU ouvre l’assemblée en excusant Farid RAMOU, Président d’honneur, retenu par ses obligations professionnelles, puis cite les nombreuses personnalités qui se sont excusées de ne pouvoir participer avant de proposer une minute de silence en mémoire des ex-salariés décédés depuis l’A.G. du 25 mars 2017 et de ré-évoquer la mémoire de M. Ernest VENDEVILLE, Maire de Courcelles lès Lens, jusqu’en 2014 et décédé peu avant l’A.G. du 02 avril 2016 ainsi que de Mme Denise GOUBELLE, Secrétaire de l’association de 2003 à 2016, décédée en octobre 2016.

         Il remercie ensuite toute l’équipe de bénévoles compétents, très complémentaires et motivés qui fait fonctionner l’association de façon régulière et reconnue. Il a remercié l’ensemble des sponsors et collectivités qui nous ont aidés depuis 2003 et en particulier la Commune de Courcelles lès Lens pour la mise à disposition d’un local bien adapté où il fait bon vivre !




 

 


         Comme le veut la coutume, c’est  la commune de Noyelles-Godault qui nous accueille  en cette année paire. M Jean URBANIAK, Maire de Noyelles-Godault a dit être heureux d’une assistance aussi nombreuse, puis a rappelé qu’il évoque régulièrement l’histoire de l’ex-site industriel dans la vie de sa commune et encore récemment à l’occasion de la remise des médailles du travail. Il a souligné la qualité de l’accompagnement réalisé par les bénévoles de l’association depuis 15 ans maintenant, dans le prolongement de l’intersyndicale qui avait fonctionné dès l’origine de l’annonce de la fermeture le 16 janvier 2003.

          M. URBANIAK a rappelé que la municipalité continuait de gérer les conséquences de la fermeture : montée en régime des activités de la zone du Rivage, accompagnement des propriétaires  à l’occasion des opérations de décapage des terres polluées, diminution des taxes foncières suite aux actions conjuguées tant au niveau communal, qu’intercommunal, qu’associatif. Très récemment, il a eu des contacts avec les Mandataires-Liquidateurs pour la mise à disposition d’une voirie privée accédant à d’anciennes maisons de la société.

 




    Rapports 2017 et orientations 2018 par le Président et le Trésorier

 

A l’occasion de la présentation de ces rapports, Albert LEBLEU a d’abord évoqué les actions réalisées en matière d’accompagnement social et de retour à l’emploi : Accueil « café » chaque mardi matin, réunion spécifique avec des demandeurs d’emploi chaque 2ème lundi du mois, veille attentive à l’égard des personnes en difficulté sociale. Il a fourni ensuite une analyse des situations vis-à-vis de l’emploi des 250 personnes n’ayant pas encore atteint l’âge de la retraite ou de la pré-retraite « Amiante ».

 

Il a ensuite exposé les actions réalisées en matière de suivi de la santé : accompagnement des victimes de l’amiante,…. dans leurs actions auprès de la Sécurité sociale ou le F.I.V.A. ou en justice. Il a rappelé les modalités de l’étude mortalité démarrée il y a près de 6 mois sur le plan opérationnel avec les épidémiologistes de la Faculté de Médecine de Lille. Enfin, il a évoqué la nouvelle demande qui sera envoyée dans les prochains jours au Ministère du travail en vue de la ré-inscription comme établissement ouvrant droit à la pré-retraite « Amiante », et ceci par 5 ex-salariés « ayant intérêt à agir », parmi une cinquantaine d’autres, considérant qu’ils sont victimes de discrimination par rapport à leurs 200 collégues qui en ont bénéficié entre 2014 et 2017. En effet, si cette inscription a été retenue en 2013, grâce à nos actions, c’est bien sous l’action de Recylex, que celle-ci a finalement été annulée le 02/03/17, pour des questions de forme, le fond n’ayant jamais été contesté au cours de 8 années de procédures judiciaires, avec la reconnaissance du caractère significatif des opérations de calorifugeage réalisées dans l’établissement. Albert LEBLEU a mis l’accent sur les 90 victimes de l’amiante recensées par l’association depuis 2000, dont 22 décès, sur une population estimée à 1500 ex-salariés vivants en 2000 ; avec 6% de victimes et 1.5% de décès à ce jour et une projection à 12% de victimes et 3% de décès vers 2050, personne ne comprendrait que le Ministère du travail nous renvoie une nouvelle fois devant la juridiction administrative en ne donnant pas suite à une demande incontestable sur le fond tant par les activités significatives de calorifugeage que par l’importance des victimes recensées.

 

Ensuite, Albert LEBLEU a largement développé l’ensemble des actions en justice en cours en insistant plus particulièrement sur les 2 procédures qui se sont soldées par une défaite finale, après des victoires devant le Tribunal administratif de Lille et la Cour administrative d’appel de Douai :

- la 1ère concernant le classement « Amiante » de notre ex-site industriel, en dernier lieu devant la Cour administrative d’appel de Douai, le 02 mars 2017, après décision défavorable du Conseil d’Etat et renvoi vers elle ; un ultime pourvoi n’a pas été accepté par le Conseil d’Etat le 07/11/17 ; enfin le Ministère du travail a publié l’arrêté de déclassement « Amiante » du site le 19 décembre 2017, juste avant la trève des confiseurs !!!: c’est pour cette raison que 2 ex-salariés ayant « intérêt à agir » ont déposé un recours en annulation de cet arrêté le 19 février dernier devant le Tribunal administratif de Lille.

- la 2ème concernant 15 salariés protégés, convoqués en audience devant le Conseil d’Etat le 26 janvier dernier et déboutés par le jugement daté du 07 février 2018. Une rencontre a été organisée avec l’ensemble des salariés protégés et nos avocats, le 09 mars dernier et une autre est programmée en mai prochain afin de définir toutes les actions à prendre en conséquence.

 Albert LEBLEU est également revenu sur les 187 jugements du 31 janvier 2017 concernant les demandeurs de la 2ème vague et surtout sur les péripéties qui ont conduit 177 d’entre eux à demander l’exécution forcée par voie d’huissier à l’occasion de l’A.G. formelle du 26 septembre 2017, exécution qui fut effective le 09 novembre 2017.  RECYLEX a préféré approvisionner l’un de ses comptes du montant total des Dommages et intérêts, parmi d’autres fermés, condamnant les huissiers à les rechercher l’un après l’autre, plutôt que d’avoir l’élégance de les contacter pour règlement à la fin de la période de sommation. Ssur la forme, nous avons vécu des similitudes avec le 16 janvier 2003 où les dirigeants de METALEUROP SA avaient préféré informer ceux de leur filiale METALEUROP-NORD par simple fax de ce qui a été considéré ensuite comme un « lâche abandon » plutôt que de venir sur place.

 






Gervais VANHELLE a présenté les principaux postes du Compte de résultat et du Bilan 2017 ainsi que le budget prévisionnel 2018 en soulignant une excellente santé sur le plan financier, les adhésions les dons restant à un très bon niveau. Il a souligné l’impact important de la procédure d’exécution par voie d’huissier avec près de 55000€ en charges   de Provisions versées avant de déclencher celle-ci et autant en produits avec le remboursement   juste avant le 31/12.   Après avoir échangé sur les différents points abordés, les différents rapports, moral, financier et d’orientation ont été adoptés à l’unanimité.

                              Prise de paroles de personnalités et de partenaires extérieurs 

                

     Alain MAURIES, Directeur des Ressources Humaines de l’ex-site industriel de 1991 à 1997 a exprimé sa joie d’être présent à nouveau parmi les ex-salariés avec lesquels il a vécu beaucoup de moments heureux au travers des contacts les plus divers ou à l’occasion de l’association Metaleurop Sports qu’il avait créée et qui a connu de grands moments de bonheur au travers des Jeux mondiaux de l’Entreprise, des cross du Figaro et mieux encore du relais Noyelles-Nordenham en cours à pied où les allemands étaient stupéfaits que les français soient arrivés à l’heure prévue.

     Il est revenu également sur l’accident du 16 juillet 1993 au Raffinage Zinc et sur toutes les souffrances vécues dans la solidarité entre tous les salariés, solidarité qu’il retrouve aujourd‘hui au travers des actions menées par l’association depuis sa création, il y a 15 ans maintenant.

     Albert LEBLEU a annoncé qu’à l’occasion du 25ème anniversaire de cet accident, un hommage sera à nouveau rendu aux victimes de tous les accidents vécus sur le site, le lundi 16 juillet 2018 à 12h32, devant la stèle édifiée par SITA Agora, à proximité des « Grands Bureaux », comme en 2003 et 2013: rendez-vous est donné à tous afin qu’une participation massive soit effective !

    

                         Elections des remplaçants des membres sortants du CA


Albert LEBLEU a rappelé que selon les statuts, les membres du CA sont renouvelés par tiers de 5 personnes suivant un cycle de 3 ans. 5 candidatures ont été enregistrées dans les délais prévus, celles de M. Berger, C. Bouchez, A. Felouki, D. Hatu et H. Poteau lesquels ont été élus à l’unanimité pour 3 ans.


       Mot de la fin, par M. Bernard CARDON

 

La coutume veut également que ce soit le Maire de la seconde municipalité qui nous accueille en année impaire, donc en 2019, qui  prenne la parole en dernier.

M. Bernard CARDON a souligné le travail sérieux et la persévérance des membres du C.A. et autres bénévoles de notre association, à l’image du local mis à disposition par la municipalité, selon les propos tenus précédemment par Albert LEBLEU. Après avoir annoncé l’an dernier que le local occupé en Mairie par notre association jusqu’en 2015 deviendrait la « Salle Chœurs de fondeurs », il a annoncé cette fois qu’il acceptait avec plaisir qu’une petite plaque soit apposée dans ce local, sur proposition de l’association afin d’exprimer sa reconnaissance à M. Ernest VENDEVILLE qui les a accueilli à bras ouverts dans sa Mairie en avril 2003.

 

M. Bernard CARDON est également revenu sur les impacts du nouveau P.I.G. qui restent très contraignants pour sa Commune et ses habitants malgré les abattements de taxes foncières évoquées par Jean URBANIAK.

 

       En fin de réunion, Jean URBANIAK invita les participant s au verre de l’amitié. 





N'oublions pas de remercier également Daniel HATU et Joseqh MAJKA  pour  
les photos qu'ils ont  mis à notre disposition pour rendre  ce reportage plus attrayant.

Commentaires

15.07 | 11:32

Robert DUHEM décédé le 13 Juillet à l'âge de 79 ans.

...
30.05 | 15:42

Sincères condoléances à toute la famille DEHOUR.

...
10.05 | 21:00

merci pour le partage du film de flight productions sa rappelle beaucoup de souvenirs

...
10.05 | 11:29

Magnifique film que de souvenirs, que d émotions revoir des personnes disparu.
Merci pour cette vidéo.

...
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE